Au pied du sapin de Simone

Sapin de Noël

Salut lectrices et lecteurs,

A l’approche des fêtes de fin d’année, j’avais envie de vous proposer quelques idées de cadeaux pour petits et grands, afin que vous offriez des présents conformes à vos… enfin mes… enfin NOS grandes idées pour changer le monde, rien que ça. Vous pouvez vous les offrir aussi à vous-même, vous le méritez bien (j’ai déjà parlé du cadeau de soi à soi).

Pour ceux que ça intéresse, je ne toucherai pas un kopeck si vous achetez quelque chose dans cet article (ce qui est fort dommage, je serai bien riche influenceuse dans la vie, mais je crains que ce soit mal barré vu les sujets que je traite). 

Voici donc de quoi égayer votre pied du sapin dans la joie, l’égalité et la bonne humeur !

Pour les enfants

En tout premier lieu je voudrais faire un rapide rappel quant à l’attribution des cadeaux que vous allez offrir à d’adorables bambins :

Est-ce que c'est un jouet pour fille ou pour garçon ? Des organes génitaux sont-ils nécessaires pour jouer avec? Oui : ce n'est pas un jouet pour enfant, bande de grands malades ! Non : ce jouet est pour n'importe quel enfant, fille ou garçon !

Voilà, maintenant que cette question est réglée, passons à la liste des objets de convoitise pour nos chères petites têtes blondes, brunes, rousses, lisses ou crépues, y en aura pour tout le monde.

Et pourquoi pas toi?

Comment aborder la délicate question de l’égalité chez les tout petits ? Ce livre propose de le faire d’une manière très concrète: grâce aux pages mobiles où on peut moduler le haut et le bas,  l’enfant peut associer librement une figure masculine ou une figure féminine à telle ou telle activité de la vie quotidienne qui y est représentée.

Vous pouvez regarder sur cette petite vidéo comment le livre fonctionne, je le trouve vraiment chouette! Pourquoi c’est un joli cadeau ? Parce que dès la petite enfance, on conditionne déjà les enfants à associer ceci aux monsieurs et cela aux madames. Est-ce que ce ne serait pas mieux que les mouflets puissent choisir et réfléchir à ce qu’ils ont envie de faire sans avoir en tête que c’est “un truc de fille” ou “un métier de garçon”?

Et pourquoi pas toi ?”, de Madalena Matoso, aux éditions Notari, 12€90.


Tim et Lou 

Les jouets restent extrêmement stéréotypés, je ne vous apprends rien, il y n’y a qu’à voir les rayons de Noël avec des sections très très ROOOOOSES pour les filles et vachement BLEUUUUS pour les garçons. Au cas où on aurait pas bien compris. Heureusement moi j’avais des frangins avec qui on mélangeait allégrement poupées Barbie & Action Man qui se lançaient ensemble dans de grandes aventures (à noter que ce pauvre blondinet de Ken est devenu chauffeur/jardinier après l’arrivée du viril Action Man dans le paysage. C’est moche…)

La chaîne de magasin “La Grande Recré” a une gamme de jouets mixtes appelée Tim et Lou. L’intégralité des objets est en camaïeu orange, violet et vert, ce qui, à défaut d’être du meilleur goût d’un point de vue purement esthétique, présente le gros avantage de ne pas coller à un genre ou l’autre.

Chariot de ménage, valise de docteur, caisse enregistreuse, dinette, établi de bricolage, tout est donc dans des couleurs neutres. “Les mamans ont commencé à nous dire que leurs fils voulaient jouer à la dînette, par exemple, mais que les seuls produits proposés étaient exclusivement destinés aux filles, à forte dominante rose, explique Franck Mathais, le directeur des ventes. Nous avons donc abordé la question sous l’angle de l’activité d’imitation mixte, c’est-à-dire les activités qui reproduisent le monde réel et reflètent l’évolution des comportements dans nos foyers.”

Un bon moyen de laisser les enfants jouer à ce qu’ils ont envie, dinette ou bricolage, sans les inciter à l’un ou l’autre parce que la planche à repasser est rose et l’établi de bricolage bleu.

La gamme Tim et Lou chez La Grand Récré

.

Histoires du soir pour filles rebelles

On ne se refait pas, vous connaissez mon dada féministe (si ce n’est pas le cas je me demande bien comment vous avez atterri ici). C’est important pour les petites filles d’avoir des modèles pour se projeter, qui ne soient pas uniquement la princesse qui attend d’être sauvée. Qu’elles s’imaginent aussi être exploratrice, activiste, actrice, impératrice, pirate, géologue, poétesse, pilote d’avion…

Ce livre est un immense succès dans tous les pays où il est paru, les illustrations sont vraiment belles, et les 100 histoires ont de quoi inspirer tout le monde. Vous pouvez donc offrir à votre marmaille Histoire du soir pour filles rebelles, tome 1 ainsi que le tome 2 qui vient de sortir  à temps pour les fêtes. N’hésitez pas à le lire avec les petites filles et aussi les petits garçons, c’est chouette pour tout le monde !

Histoire du soir pour filles rebelles, tome 1 & 2, de Elena Favilli et Francesca Cavallo, éditions Arènes, 19€90 le livre


En vrac :

On m’a recommandé plusieurs autres livres pour enfant, que je n’ai malheureusement pas le temps de tous lire et vous décrire bien qu’ils aient l’air intéressants. Vous pouvez jeter un œil à Un air de familles : Le grand livre des petits différences, qui montre avec des animaux les modèles de familles toutes semblables et toutes différentes, les livres Docteur la Peluche dont l’héroïne est une petite fille noire, ce qui n’est pas si courant, La princesse dans un sac pour tatanner du dragon sans aide.



Pour les adultes

Nan mais ça va paniquez pas, c’est pas à cause du schéma en haut avec les jouets et les organes génitaux que je vais mettre des sextoys dans les suggestions ! … quoi que … :p


“L’art de la joie”, de Goliarda Sapienza

C’est un roman majeur de la littérature italienne, fruit de l’imagination d’une femme de lettres, de théâtre et de cinéma, anarchiste et passionnée. Elle a mis 10 ans à écrire un livre dont personne n’a voulu au début, sacrifiant tout pour l’achever, et la reconnaissance ne viendra hélas que posthume.

En 600 pages ébouriffantes, on suit toute la vie de Modesta, qui n’a rien de modeste malgré son prénom peu commun. Née en Sicile le 1er Janvier 1900 dans un monde fruste voué à disparaître, elle va évoluer en profondeur, tout en restant fidèle à sa nature, exceptionnelle d’énergie. L’Art de la joie est une ode à la liberté de cette femme, mais à une liberté réfléchie. Pas de celle qui est acquise, mais de celle qu’il faut conquérir, en s’affranchissant des dogmes de la société, de la religion, des préjugés et des idéologies. Un hymne à l’insoumission.

(Un tout grand merci à ma copine bichon Manon qui me l’a offert <3 )

“L’art de la joie” de Goliarda Sapienza, publié aux éditions Le Tripode, 14€50


Les mugs de Désavoeux

Depuis un moment je suis le travail de la fantastique Sandrine Deloffre qui a édité “Les cartes de désavœux“, dont le tome 2 vient de sortir. Le principe atroce : des cartes épouvantables, où pour une fois on pourrait dire les horreurs qui nous passent vraiment par la tête. Mais avec des petits zoiseaux et des fleurs en aquarelle bien croquignolets. Personnellement, ça me fait hurler de rire.

Elle a décliné tout ça dans une gamme de produits que vous pouvez retrouver sur le site des éditions Deloffre. Je suis particulièrement fan de ce mug ci-dessous, et je ne vous parle pas des versions “Tu m’importunes, je te défonce”, “Étouffe-toi avec ton croissant” ou encore “Plutôt me gratter les couilles sur du crépi que te dire merci”. Tout en finesse et poésie. Une merveille.

Les mugs du désavœux, à la librairie Lapin, 12€


Simone de (super) Beauvoir

L’Indéprimeuse, c’est Davina et Felicia. Élevées dans une imprimerie, ce sont deux amoureuses du livre qui ont appris à le fabriquer mais aussi à s’amuser avec. Formée au graphisme imprimerie et dévoreuse de livre pour ma part, on était faites pour s’entendre. Il y a des choses très sympas dans leur boutique, que je vous invite à visiter.

J’ai particulièrement flashé dernièrement sur leur nouvelle collection “Super-Héroïnes“, où se mélangent grandes figures du féminisme et dessin de comics rétro. J’ai très envie de cette image de Simone de (super) Beauvoir pour mettre dans mon salon :

Simone de (super)Beauvoir

Simone de (super) Beauvoir, impression sur papier vergé Rives Tradition 320gr, 24×30 cm, 25€


Beyoncé est-elle féministe ? et 10 autres questions pour comprendre le féminisme

Pas encore eu le temps de me l’offrir et de le lire, mais j’y compte bien. En plus il y a dedans les illustrations de Maureen Wingrow alias Diglee, dont je suis ultra fan.

Pourquoi y a-t-il des femmes nues partout ? Que faire si j’ai été harcelé.e en ligne ? Où sont les femmes dans les livres d’histoire ? C’est quoi des trucs de meufs, c’est quoi des trucs de mecs ? Amour, désir, sexe, tout pareil ? Pourquoi n’y a-t-il jamais eu de femme présidente de la République en France ? L’association “Osez le Féminisme !” répond dans ce livre engagé et sans tabou, à 10 questions autour de l’égalité entre les femmes et les hommes pour lutter contre le sexisme, permettre à chacun.e de se réaliser sans injonction, et encourager la réussite des filles et des femmes. Et montre qu’il est possible de construire un monde juste et libre pour toutes et tous.

“Beyoncé est-elle féministe? ..? et autres questions pour comprendre le féminisme”, de Margaux Collet et Raphaëlle Rémy-Leleu, illustré par Diglee, éditions First, 14€90


En vrac :

On rajoutera rapidement Les culottées, qui ressort en version intégrale avec un ex-libris inédit pour Noël, Le grand mystère des règles de Jack Parker. Suggéré mais pas encore testé car tout neuf, l’Egabox pour petits ou grands.


Je remercie les personnes de Twitter qui ont contribué à établir cette liste, et m’ont envoyé de toutes belles idées pour vos cadeaux de Noël : Jul’lpomme, Shane, Noémie, Fabienne, et OrdinarySexism.

N’oubliez pas de suivre en ce moment le calendrier de l’avent des femmes inspirantes que je fais sur Twitter, et aussi Instagram, la première partie est résumée là sur le blog. D’ici le 24, je vous souhaite de bonnes courses de Noël et bon courage pour les préparatifs ! Et oui plus que 14 dodos avant d’ouvrir les cadeaux, alors on se dépêche pour éviter la panique de dernière minute, hop hop hop!

Cordialement, bisous,

Votre Simone, empêtrée dans du papier cadeau et du scotch


3 Replies to “Au pied du sapin de Simone”

  1. Dans les livres pour enfants je recommande les éditions Talents hauts. C’est une maison d’édition independante qui s’est construite autour de la lutte pour l’égalité filles garçons. Tous leurs livres traitent de ce sujet et il y en a pour tres petits jusqu’aux ados. Chaque annee ils proposent un cincconc à destination des écoles : ils offrent (oui oui!!) 8 livres à étudier avec les eleves et ensuite la classe doit écrire son propre livre sur la yhelthémat de l’égalité. Le livre elu par la maison d’edid’éd se voit illustré et édité à leurs frais puis offert à chaque eleél de la classe gagnante en + de les engager dans le processus de la chaîne de création du livre.
    Bref, ils sont incroyables je trouve et il y a beaucoup de choix dans leurs titres. Mention spéciale à “La poupée d’Augustin” petit garçon qui voudrait une poupee mais son Papa n’est pas d’accord… Et “Le meilleur cowboy de l’ouest” 😉
    Age conseillé pour ces 2 titres :6-8 ans.

    1. Super Claire, je ne connaissais pas et je vais donc aller regarder ça de plus près. Ça a l’air d’être vraiment une belle maison d’édition avec des projets enthousiasmants et utiles.
      Merci de partager avec nous ces “bonnes adresses” !

  2. […] est en plein Avent, avec les cadeaux qui arrivent bientôt, n’hésitez pas à consulter ma liste de Noël de l’égalité pour vous et vos proches […]

Leave a Reply to Le calendrier de l’Avent des femmes inspirantes – Deuxième partie – Minute Simone Cancel reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.