Le calendrier de l’Avent des femmes inspirantes – Deuxième partie

Je ne suis quand même pas bien futée parce que je m’étais dit que j’allais faire un résumé de mon calendrier de l’Avent des femmes inspirantes ici, en 4 parties. On est déjà au jour 19, en fait j’aurais dû poster la deuxième partie au jour 12, la 3ème au jour 18, si je n’avais pas couru partout la tête ailleurs…  Bref je suis mignonne mais je sais pas compter.

Avec un peu de retard, voici la deuxième salve des femmes inspirantes, et je vais mettre la 3ème dans la foulée. 


7 – Jeanne Barret

Exploratrice et botaniste française, elle est la première femme à avoir fait le tour du monde via l’expédition de Bougainville. Elle embarque comme valet et assistant au côté du naturaliste de l’expédition, Philibert Commerson, son employeur et probable amant ; la marine royale française proscrivant la présence de toute femme à bord, elle est obligée de se déguiser en homme pour partir avec lui.

Lors de l’expédition, elle se taille une réputation de force et de courage en ne reculant devant aucun terrain défavorable, suppléant aux forces de Commerson, de santé fragile. Au-delà des explorations, elle l’assiste également en tant que botaniste pour cataloguer les spécimens et noter des observations.

La supercherie aurait fini par être découverte à Tahiti, pendant le voyage. Elle poursuit cependant sa route avec Commerson, et ils s’installent à l’île Maurice où ils se lancent dans des expéditions de collecte de spécimens à Madagascar au début des années 1770

Bien qu’elle ait dissimulé sa nature de femme pour embarquer sur un navire de la marine royale, cela n’empêchera pas Louis XVI de lui accorder une rente de 200 livres quand elle rentrera en France métropolitaine après le décès de Commerson. Son brevet de pension vante son courage et ses mérites, parlant d’une « femme extraordinaire » avec une « attitude exemplaire ».

La page de Jeanne Barret sur le site L’histoire par les femmes

8 – Danielle Merian

Danielle Mérian est avocate honoraire au barreau de Paris. Militante chrétienne et féministe, elle est remarquée au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 pour son discours de fraternité, lui valant l’admiration de nombreuses personnes. Elle incite les français à relire “Paris est une fête” d’Ernest Hemingway.

Toute sa vie elle a milité pour les droits et le respect des êtres humains, mettant en pratique ses valeurs chrétiennes d’amour du prochain. Ses principaux terrains d’engagement sont outre l’ACAT, avec PRSF (PRisonniers Sans Frontières) l’amélioration des conditions de détention en Afrique de l’Ouest, avec PARCOURS D’EXIL le soin aux torturés, avec SOS Africaines en Danger la lutte contre l’excision et le mariage forcé.

J’ai eu la chance de la voir sur scène dabs la conférence théâtralisée ““Autoportrait d’une féminitante, une rencontre avec Danielle Mérian” par @enscenesimone. Elle est vraiment une femme engagée, courageuse, pleine d’humour, modeste et forte. Une vraie source d’inspiration pour prendre ses convictions à bras le corps et militer pour ses idées.

L’article que j’avais écrit sur Danielle Mérian

9 – Lauren Bastide


Journaliste et animatrice radio, Lauren Bastide a fondé en 2016 le studio de podcast Nouvelles Ecoutes avec Julien Neville. Elle présente le programme La Poudre dans lequel elle reçoit des femmes artistes, intellectuelles, activistes ou politiques avec qui elle discute de leur parcours, leur carrière et leur féminisme.

Frappée par le peu de place accordé aux femmes dans les médias et l’espace public, elle milite contre les inégalités de genre, les stéréotypes, la faible représentation des femmes dans l’histoire et la société.

Ses actions publiques, ses émissions, son militantisme m’ont fait ouvrir les yeux, rire, pleurer, réfléchir. Elle m’a vraiment aidée à penser plus loin que le bout de mon nez. Elle est une source d’inspiration majeure pour moi, chaque épisode de La Poudre me met en joie comme un cadeau, c’est toujours une découverte et un enrichissement. Moi, quand je serai grande, je veux être Lauren Bastide  🤗

La Poudre, sur le site Nouvelles Ecoutes

10 -Rebecca Amsellem

Rebecca Amsellem est la fondatrice de la newsletter Les Glorieuses et autrice de “Chroniques d’une féministe“. Les Glorieuses, ce sont toutes celles sont tombées dans l’oubli parce que femme, et qui méritent largement d’être reconnues à leur juste valeur.

Elle développe les activités du collectif et milite entre autres pour l’égalité salariale, avec cette année le mouvement #6Novembre15h35 qui interpelle les politiques pour que les femmes ne soient plus discriminées en terme de salaire.

Dans @Les_Glorieuses elle livre chaque semaine une réflexion fouillée sur un thème féministe, avec pertinence et souvent humour. Elle y ajoute une ouverture sur ailleurs, avec des liens sur l’actualité des femmes dans le monde, bref une revue de presse variée. J’ai découvert énormément de choses grâce à cette newsletter, que je savoure chaque fois avec impatience et curiosité. Elle l’a lancée pendant ses études pour respirer, probablement sans imaginer l’ampleur que ça prendrait dans sa vie et celles des autres. C’est tout un monde qu’elle ouvre à ses lectrices et lecteurs.

Enfin ce qui me touche et m’inspire, pour l’avoir vue “en vrai” au lancement de son livre, c’est que… euh… ben elle est comme vous et moi. Elle n’est pas impressionnante ou inaccessible, elle pourrait être votre voisine et votre copine. Elle est la preuve que madame-tout-le-monde peut le changer, ce dit monde, sans être une super héroïne à la base ! (en fait si un peu, mais je crois qu’on est toutes de super-héroïnes sans le savoir….)

Le site des Glorieuses, la newsletter qui réinvente 

11 – Taous Merakchi

Elle est multi-talent, autrice entre autres choses du blog Passions Menstrues et du livre “Le grand Mystère des règles“, où elle fait tomber le tabou pour que toutes les personnes qui les ont, leurs règles, le vivent beaucoup mieux.

Elle a aussi réalisé le livre collectif “Lettres à l’ado que j’ai été” qui m’a pas mal remuée, et vient de commencer Mortel  chez Nouvelles écoutes, un podcast pour vous réconcilier avec la mort qui la fascine. Son univers est très riche, engagé et inspirant.

Je l’ai beaucoup écoutée parler dans des podcasts, des émissions, je l’ai vue présenter les “Lettres à l’ado que j’ai été”. Je suis admirative de sa sincérité, sa franchise, sa force, et par ce qu’elle fait pour aider les autres à lutter contre ce qu’elle a surmonté comme le harcèlement scolaire.

La page de Taous Merakchi alias Jack Parker qui regroupe ses projets

12 -Maureen Wingrowe, alias Diglee

Maureen Wingrow est illustratrice, autrice de bande dessinée et romancière, féministe. Elle traduit ses convictions et ses engagements dans ce qu’elle créée, en dessin ou en littérature.

Elle se bat contre la grossophobie, les stéréotypes de la représentation du corps féminin, prône la diversité du corps des femmes. Taille, corpulence, couleur de peau, style, maquillage ou non, elle milite pour que toutes puissent se retrouver dans ce qui est dessiné ou écrit.

Ses réflexions sur la beauté, l’image qu’on donne de soi, celle qui est perçue et les contraintes qu’on s’impose m’ont fait beaucoup réfléchir. Enfin je suis amoureuse de son travail d’illustratrice. Ses séries de dessins sur les poétesses pour Inktober sont à tomber par terre!

Le compte Instagram de Diglee
L’article que j’avais écrit sur son travail

Voilà, je vous rappelle qu’à la base j’ai commencé ce calendrier sur Twitter où vous pouvez retrouver le thread complet, et que j’essaie également de le propager sur mon Instagram et la page Facebook du site.

Pendant que j’y pense et vu qu’on est en plein Avent, avec les cadeaux qui arrivent bientôt, n’hésitez pas à consulter ma liste de Noël de l’égalité pour vous et vos proches !

Cordialement bisous,

Votre Simone qui panique parce que plus que 6 dodos avant Noël

2 Replies to “Le calendrier de l’Avent des femmes inspirantes – Deuxième partie”

  1. […] même hein 😀 . Petit rappel vous pouvez retrouver déjà 12 femmes inspirantes en partie 1 et partie 2 de ce beau calendrier […]

  2. […] lu sur Instagram ces mots de Maureen Wingrowe dont je vous ai déjà parlé, dont j’admire le talent et l’engagement […]

Tu veux klaxonner aussi ?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.