Vendredi, c’est permis n° 2 : Cheek Magazine

Les petits chéris,

 

J’avais dit que je ferai des recommandations le vendredi, donc j’appelle ça la rubrique “Vendredi c’est permis” parce que c’est vendredi après-midi et qu’après tout ça vous occupera au lieu de glandouiller sur ma page Facebook en faisant semblant de travailler…

Après avoir chanté les louanges du bouquin Les Culottées, je fais donc une deuxième édition de ma nouvelle rubrique, et on va parler d’un média online que j’aime bien lire : Cheek Magazine.

C’est un journal en ligne qui a été fondé par, je cite,” 3 journalistes trentenaires aux personnalités complémentaires réunies d’abord autour d’un verre (de plusieurs peut-être) et d’une idée qui respire l’utopie : créer le féminin idéal”.

Je ne sais pas si elles ont créé le journal idéal féminin, mais en tous cas les fondatrices Faustine Kopiejwski, Myriam Levain et Julia Tissier ont réuni une belle équipe de rédactrices et rédacteurs, chroniqueuses et photographes, pour créer un média bienveillant et qui ouvre l’esprit.

Ça parle culture, mode, geek, société, podcast, c’est souvent surprenant et drôle, souvent aussi ça parle de sujets graves et pas évidents mais indispensables à aborder. J’ai découvert plein de choses nouvelles grâce à ce journal, et du coup je ne peux que vous inciter à aller le lire pour se culturer un peu et s’ouvrir l’esprit. Et en plus c’est gratuit, que demande le peuple ?

Bon week-end à tous, cordialement, bisous.

 

 

Références :

http://cheekmagazine.fr/

 

 

 

Crédits images : Cheek Magazine

4 Replies to “Vendredi, c’est permis n° 2 : Cheek Magazine”

  1. De Cheek je retiendrai l’article et l’intelligence de Nadia Daam qui est abasourdie (malgré un état de “choc violent” très comprehensible) devant tant de bêtise et de connerie, sans crier à l’assassin. J’ai trouvé ça vraiment GRAND…

    Mais pour le reste, on ne fait que parler de personnalités décalées de la culture industrielle. Je suis vraiment tres misanthrope et l’industrie de la culture basée sur le culte de la personnalité décalée (qui joue un personnage rejeté et incompris) qui fait vendre est tres mercantile à mon gout. Donc c’est d’un chiant!!!!

    Mais bon, je comprends bien qu’on trouve ça bien et utile hein!

    1. Minute Simone says: Reply

      Ha Nadia Daam ! Là on touche à quelqu’un que je respecte beaucoup et dont j’admire le travail et la force mentale.

      Pour le reste, les goûts, les couleurs, on aime ou on n’aime pas hein… Je n’ai pas trop eu cette impression de culte de la personnalité décalée pour faire vendre. C’est vrai que ça parle souvent de choses un peu “extra” ordinaire, et de retourner les normes, mais ça ne me dérange pas. C’est justement ça qui est bien aussi, c’est de faire des découvertes hors de mes sentiers battus, qui sont souvent ceux de la culture industrielle majoritaire, et de pouvoir ensuite les apprécier, ou pas !

  2. Il se trouve que je suis retourné voir et les articles étaient plus ouverts vers le féminisme, le sexe, les gens qui souffrent de ne pas accepter leur corps sans pour autant mettre une personnalité en avant.
    Donc je suis un gros connard médisant et méfiant!:)

    1. Minute Simone says: Reply

      On peut se faire parfois des idées saugrenues (moi j’étais persuadée de détester les choux de Bruxelles…), cet article aura au moins eu le mérite de réviser cette opinion vers du plus positif !

Tu veux klaxonner aussi ?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.