Si t’aimes pas Gauguin, c’est que tu connais pas bien…

Mes petits boudins malins,

(oui bah c’est pour rimer avec le titre de l’article, râlez pas, j’aime beaucoup le boudin)

Il y a quelques année, j’aimais moyen Gauguin. En fait je n’aimais pas l’art passé la fin du XIXème siècle. Et encore. Après la révolution française, ça devenait déjà un peu trop avant-gardiste pour moi. Oui bah que voulez-vous, j’ai été élevée à Versailles, ça laisse des traces. Tous ces barbouillis pas bien dessinés là, avec des couleurs saugrenues, ça ne me parlait pas du tout à part Klimt.

Et puis les goûts changent. J’ai bien découvert que j’aimais les choux de Bruxelles après 25 ans d’horreur, pas ceux de la cantine, mais des tous frais croquants sautés avec des petits oignons et des lardons. Pareil pour l’art moderne et contemporain. J’ai des amis ouverts d’esprit, eux, qui m’ont traînée dans des expos où je n’aurais jamais foutu les pieds de moi-même (coucou Florence!) et j’ai découvert que finalement j’aimais peut-être un peu, voire beaucoup, des choses qui me laissaient avant de marbre.

Un jour ma copine Claire m’a parlé de sa passion pour Gauguin, et j’avais dit à l’époque que j’aimais moyen. A quoi elle a répondu que si je n’aimais pas Gauguin, c’est que je ne devais pas bien savoir de quoi je parlais vu mes goûts. Elle n’avait pas tort non plus, comme Florence et comme les choux de Bruxelles (ça commence à devenir énervant tous ces amis qui ont raison contre moi…)(oui les choux de Bruxelles sont devenus mes amis aussi).

Il y avait une exposition Gauguin au Grand Palais, et j’ai dû la faire hier sans Claire hélas, vu qu’elle gardait bien au chaud son petit garçon tout neuf. Du coup j’ai commis ce qui m’énerve d’habitude chez les autres visiteurs : j’ai pris TOUTE l’expo ou presque en photo avec mon téléphone pour lui envoyer au fur et à mesure des clichés moches, mal cadrés et pas du tout corrects niveau couleur. Mon nouveau téléphone fait des photos nulles surtout quand il fait sombre, alors comment vous dire, dans un musée… Mais ça nous a fait plaisir de partager ça, même en vilaines photos c’était beau quand même.

Je vous en parle pour 2 raisons. D’abord, parce que j’aime raconter ma vie, au cas où personne n’aurait remarqué. Ensuite parce que j’ai envie de vous montrer un peu des photos moches et mal cadrées, quitte à les avoir faites… Et enfin (ha tiens ça fait 3 raisons), parce qu’en me baladant hier dans le Grand Palais, j’ai eu une illumination sur la nouvelle que j’ai promis d’écrire.

Pas l’inspiration divine avec tout qui s’est écrit par magie dans ma tête, hein. Ce serait trop beau. Maiiiiis… disons que j’ai vu un petit fil conducteur et que je me dis que je pourrais tirer dessus pour dérouler le reste de la pelote. Si ça c’est pas du spoiler de foufou hein ? Vous le sentez le suspens ? Et vous le sentez bien comment je fais la maligne et ça va être encore plus la pression ensuite ?

Bon amusez-vous bien en ricanant sur les photos, moi je vais méditer mon idée peinturlurée…

 

Tu veux klaxonner aussi ?