La magie de Noweeeeel

Mes chouettes hulottes sans culotte,

Quand j’étais mouflette et qu’on habitait en région parisienne, mes parents nous emmenaient avec mes frères voir les vitrines des grands magasins à Paris. Celles du Printemps et des Galeries Lafayette. J’en ai gardé un souvenir émerveillé, bien que très flou, de nounours qui dansaient et de farandoles de poupées avec des lumières de folie. Un dimanche avec Papa et Maman à Paris, en plus on allait au restaurant et voire les vitrines, c’était un peu la giga teuf de fin d’année quoi !

Plus tard quand on est revenus en région parisienne, j’ai moins aimé. Je ne sais pas si j’avais perdu mon âme d’enfant (bien que mon âge mental soit resté… euh… ahem très jeune) ou si la décoration me plaisait moins, mais je trouvais ça trop commercial, trop de monde, trop de cohue, trop de merchandising. J’ai boycotté. Noël, c’était devenu moins drôle, voire ça m’emmerdait un peu, on n’avait plus d’enfants en bas âge dans la famille, donc bon, pffff…

Et puis j’ai fini par redécouvrir quand même la magie des fêtes, un peu. Ce petit plaisir d’aller regarder les vitrines de Noël. Je m’arrange pour passer devant tard, juste avant que ça ferme. Comme ça je les ai rien que pour moi. Oui, bon d’accord, je sais que normalement c’est pour les enfants, mais j’aime autant quand ils n’y sont pas pour prendre toute la place et m’empêcher de bien voir, c’est vrai quoi, pourquoi eux d’abord hein ?

Je sais que j’ai passé l’âge mais que voulez-vous… Je crois que je suis en fait une très grande enfant. Ça me met en joie, moi, voilà.

Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de Noël, pleines de chaussures à paillette qui volent, de lémuriens spatiaux et de lapins bourrés qui ne savent pas conduire dans la neige.

Bisous à tous et paix sur vos estomacs plein de bonnes choses, on se retrouve bientôt pour la nouvelle année*.

 

 

 

* Vous noterez je l’espère que je n’ai pas fait la vanne pourrie traditionnelle de “A l’année prochaine hein!”.

 

PS: Je précise qu’aucun des grands magasins précités ne m’a offert quoi que ce soit (hélas) pour que je parle d’eux à mes 13 lecteurs et demi, vu qu’ils ne savent même pas qui je suis. Ce billet est donc totalement dépourvu de sponsor et plein de libre arbitre.

2 Replies to “La magie de Noweeeeel”

  1. En tant 1/2 lecteur, soit 3,8461538462% de vos lecteurs, je tiens à dire que dans le néant du rien, même en plein trouchiottesnoirs, on met une culotte mais on n’est pas des chouettes, donc…

    Ici , dans l espace sidéral, on regarde les téléfilms de Noël faute de vitrines, cest très chiant mais JOLI (BEURKKKKK) mais on aime bien quand même. Mais on aimerait bien aussi avoir des vitrines à condition que tout ce qui parle ou bouge soit devant son foie gras, sa dinde bulgare des landes, sa bûche et ne fasse pas chier!!!!

  2. Oui oui les téléfilms de Noël et les guirlandes et les vitrines et tout, c’est cucul mais il faut avouer que ça fait plaisir quand même…

Tu veux klaxonner aussi ?