Toutes les 6,3 minutes : les chiffres qui font mal avant samedi. #noustoutes

Salut à toi ô lectorat,   Je reviens après une pause due à la crève de l’enfer qui m’a bien occupée. Tous mes sinus, narines et autres étaient tellement bouchés que mon cerveau n’était plus oxygéné, et il est à craindre que les dommages soient irréversibles. Déjà que c’était pas brillant avant… Mais cela ne […]