Les hommes, vous valez mieux que ça.

.

Salut les louloutes et les loulous,

L’autre jour, je suis tombée sur une pub qui était en train de faire tout un foin sur internet. Une pub Gillette. Si vous ne l’avez pas vue, je vous la mets ici :

.

Je vais être honnête avec vous. Quand je l’ai regardée, franchement, ça m’a émue et j’ai même versée une petite larme.

Je sais ce que vous allez dire. Je sais que Gillette n’a pas pour objectif de changer le monde mais de faire du chiffre. Les grosses entreprises s’adaptent aux tendances de société et les suivent pour mieux écouler leurs produits. Ce ne sont pas des organismes de philanthropie, leur but c’est de vendre, quitte à porter des messages juste pour la façade.

Mais il n’empêche que ça a remué un truc chez moi. Je me suis dit :

ENFIN ! 

Enfin merci, j’entends un discours qui n’est pas “Mais tous les hommes sont pas comme ça!”, “Vous exagérez les féministes!”, “On peut plus rien dire!”, etc. Enfin, on a un discours qui dit : ” Il y a un problème dans notre société, les femmes ont parlé avec le mouvement Me Too, et au lieu de couiner qu’on n’est pas tous comme ça, nous les hommes, on va essayer de faire mieux.”

Parce que franchement, ça m’énerve. Ça m’énerve quand je vois les hommes de mon entourage, les hommes que j’aime, se comporter comme des trous du cul. Je sais qu’ils valent mieux que ça. Je voudrais qu’ils prennent conscience de choses qu’ils font et qui sont blessantes, oui, même sans faire exprès, même s’ils sont globalement sympas. Je voudrais qu’ils fassent un effort pour changer. Je sais qu’ils en sont capables.

Parce qu’en fait, cette publicité ne dit rien de plus. Elle montre des gens qui, pardonnez-moi, se comportent comme des gros cons. Taper sur ses petits camarades, siffler les femmes dans la rue, courser un gosse pour le tabasser à plusieurs, emmerder les filles à la piscine, couper la parole à une collaboratrice en réunion devant tout le monde, c’est quoi à votre avis ? Des comportements de merde, ni plus ni moins.

Si vous trouvez que c’est normal, acceptable juste parce que ” Oui bon bah ça va les garçons sont comme ça… “, je ne sais pas où vous avez été élevés, chez les sangliers peut-être ? Je peux vous dire que chez moi, ni ma mère ni mon père ne nous ont jamais laissés faire des trucs pareils, à mes frères et moi. Je ne dis pas qu’on n’a jamais fait de bêtises et que ma famille est exempte de tout stéréotype, mais il y a eu toujours des explications claires et nettes sur les limites de ce qui est acceptable, le respect dû aux autres. On est un peu vieux jeu, hein, mais s’essuyer les pieds sur la figure des voisins, moralement ou physiquement, c’est non. On a été des marcassins plutôt bien élevés.

Mes frère et moi à l’heure de la sieste, en marcassins bien élevés que nous étions
(le plus gros en haut c’est moi, je suis l’aînée).

Ce qui m’interpelle, c’est que sur YouTube, la vidéo a été vue plus de 26 millions de fois à l’heure où j’écris ; elle a été « likée » 715.000 fois versus… 1,2 million de « dislikes ». Les commentaires (je n’ai pas tout lu, je ne suis pas masochiste) sont des plus virulents, appellent au boycott de la marque, hurlent à l’émasculation, pleurent à l’idée que les féministes veulent transformer les hommes en esclaves, que même Gillette veut leur couper les couilles, etc.

Ça m’effare totalement. Et surtout j’ai envie de demander : à quel point tu te sens fragile dans ta virilité, qu’une simple pub déclenche des réactions aussi violentes ? Tu te sens remis en cause en tant qu’homme, parce qu’on te dit que tu pourrais élever tes gosses de façon à les rendre respectueux des autres ? Est-ce que vraiment être un homme ça doit se traduire par se comporter comme un gros con, sinon on n’est pas vraiment un homme ?

Je ne crois pas, non. Je refuse d’entendre ce discours.

Je peux très bien comprendre qu’on soit heurté quand on a toujours fonctionné dans un certain mode de pensée, et qu’un jour quelqu’un vient vous dire que ce que vous faites est blessant pour d’autres, voire nocif. Quand on a l’impression d’être une bonne personne, c’est dur d’avaler qu’on fait partie d’un système qui blesse d’autres gens sans même qu’on s’en rende compte.

Bien sûr, au début, on va mal le prendre, voire se mettre en colère. Ça m’est arrivé face à des militants anti-racistes. Mon premier réflexe a été de brailler que “Ha non, pas du tout, moi je suis pas comme ça, merci de ne pas mettre tout le monde dans le même panier, hein, merde ! ” … avant de me rendre compte que je faisais face aux antiracistes exactement ce que je reprochais à certains hommes face aux féministes. Oups. Boulette ! Alors, oui, je comprends, c’est humain d’avoir ce réflexe de rejet au début.

Mais après, vous pouvez écouter. Après, vous allez vous confronter à des choses qui ne font vraiment, mais vraiment pas plaisir. Vous allez prendre conscience, réfléchir. Parfois vous réalisez, et c’est très déplaisant, que vous vous êtes mal comporté sans le vouloir, sans même vous en rendre compte. Ha c’est sûr, ça picote.

Après, c’est à vous de jouer. Vous pouvez décider que vous allez faire attention, faire mieux. Vous allez décider que vous pouvez être un meilleur être humain, et pousser les autres à en faire autant.

Vous allez décider que vous valez mieux que ça.

C’est exactement le message que j’ai entendu en regardant la pub, et c’est exactement ce que j’aimerais que les hommes autour de moi entendent, pour que la publicité de Gillette n’ait même plus lieu d’être.

Sérieux.

Vous valez mieux que ça.

.

.

© Crédits images : Gillette, Denis Carl Robidoux

4 Replies to “Les hommes, vous valez mieux que ça.”

  1. Je n’avais encore pris le temps de regarder ladite pub et je suis très heureuse de le faire enfin, ça fait tellement de bien de voir cela … Bravo à la marque d’avoir osé, c’est vraiment nul que tant d’hommes boycottent cela bêtement.
    Ils ne se rendent même pas compte le mal qu’ils SE font en refusant d’ouvrir la palette des émotions acceptables pour un homme. Complètement abrutis.

    L’autre jour, j’ai eu beaucoup de plaisir en écoutant un gamin de 6 ans me disant qu’il en avait marre d’entendre parler de jeux/couleurs de filles/garçons car “tout le monde joue à ce qu’il veut quoi” ! Héhé, brave petit, ça sert de leur parler régulièrement de tout cela et de les reprendre lorsqu’ils parlent de “jeux de filles” 8)

    1. Je pense qu’il y a un vrai changement en route dans la société, même si certains refusent de lever le petit doigt alors que ça leur ferait sûrement du bien… C’est dommage pour eux.
      Et oui c’est à nous d’éduquer les enfants vers plus de respect et de tolérance, si on leur montre le bon exemple on en fera de bonnes personnes !

  2. Quand les publicitaires s’y mettent, c’est signe que les luttes féministes ont été entendues, ils suivent le courant… Et ça oblige les mecs à regarder en face ces réalités, quand c’est dans une pub ils ne peuvent pas l’éviter aussi facilement. Espérons que ça se généralise

    1. Je trouve ça assez fort en effet que les grandes marques traditionnellement pour hommes s’y mettent, ça veut dire qu’il y a un vrai changement en route. Pas encore bien entendu par certains visiblement, mais ça change et ça fait plaisir à voir !

Tu veux klaxonner aussi ?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.