Rendez-vous dans 10 ans

Les petits pioupious,

 

La semaine dernière, au moment où je publiais mon 1er article de féministe, je participais à une journée atelier “Élargir mon horizon professionnel”. Mon contrat se termine dans moins de 6 mois, je ne sais pas trop où je vais, et jusqu’ici mon plan de carrière consistait surtout en “J’ai vu de la lumière, on m’a proposé un job et je suis rentrée…”.

Je ne vais pas me plaindre, ça m’a plutôt réussi, j’ai eu des boulots très chouettes, d’autres moins, des choses inattendues me sont tombées dessus, parfois des galères, mais aussi des opportunités formidables (PITAIN LA NASA, JE M’EN REMETTRAI JAMAIS!!!!). J’ai surmonté mon impression d’être un vilain petit canard qui foirait ses études pour devenir une vrai grand cygne du monde professionnel, ce qui n’est pas rien. Mon soucis, c’est que je n’ai jamais réfléchi à un plan de carrière ou à ce que j’avais envie de faire plus tard quand je serai grande.

A l’atelier machin-chose de l’avenir professionnel, ils nous ont posé 2 questions toutes bêtes qui m’ont laissé sur le c… ahem, pantoise sur mon auguste derrière.

1) Si vous aviez pu choisir le métier de vos rêves sans aucune considération de coûts des études, réseau pro, etc, vous auriez fait quoi ?

Ho boy. Moi j’aurais voulu vivre à la Renaissance, entrer dans l’atelier d’un grand artiste, commencer comme grouillot à mélanger les pigments pour faire la peinture, gribouiller des croquis. Entre deux coups de pied au cul du maestro, un jour j’aurais eu le droit de peindre un peu le coin du tableau en bas à droite, puis de faire les grandes figures, et quand j’aurais eu assez d’expérience, j’aurais ouvert mon propre atelier. Tout le gratin se serait bousculé pour s’arracher mes œuvres, et vas-y que je t’aurais couvert la moitié de l’Europe de gens tout nus mythologiques.

Sauf qu’en vrai comme je suis rien qu’une fille, j’aurais surtout eu le droit de balayer l’atelier, de me marier avec qui mes parents auraient décidé, puis d’enfanter et torcher 16 moutards sans jamais toucher un pinceau, en admettant que je ne sois pas morte en couche en cours de route. Passons…

2) Dans 10 ans, idéalement mais de façon réaliste, vous en êtes où?

Djizeuss Chraïst.

Mais Madame, je sais même pas où je serai dans 6 mois, comment tu veux que je sache où je serai DANS 10 ANS, hein ????? POURQUOI JE SUIS ICI D’APRÈS TOI ?

Je vous jure, je suis restée pendant presque 10 minutes devant ma feuille sans savoir quoi écrire pendant que tout le monde grattait la sienne. J’avais trop l’impression d’être une mauvaise élève. Et puis après j’ai commencé à fantasmer un peu, j’ai écrit deux trois mots, et ça s’est enchaîné. Qu’est-ce que j’aurais fait en 10 ans ?

La même chose que chaque soir, Minus !

 

En toute modestie, je vais conquérir le monde, rien que ça, et aider les autres à le conquérir. Je veux raconter des choses avec humour et encourager les gens à se bouger. Et j’ai même la folle ambition d’être payée pour ça, oui madame.

Je fourmille d’idées et de projets dont je vous parlerai au fur et à mesure, et je vais me servir de ce blog comme support. Il va donc évoluer pas mal. Je sais que je vais en perdre certains en route, qui ne seront pas intéressés ou que ça gonflera. Mais j’ai envie de parler de choses qui me passionnent, en espérant que vous aussi, tout en sachant que ce ne sera pas votre cas à tous.

Dans 10 ans j’aurais fait plein de trucs dont je me crois assez incapable pour le moment mais vous savez quoi ? Je vais essayer quand même parce que de toute façon, au pire, il va se passer quoi? On me rira au nez? Rien à secouer, j’ai acquis 2 choses au fil des ans :

 

  • La capacité à me tamponner l’oreille avec une babouche de l’opinion des gens qui m’importent peu, et s’ils ne veulent pas du tout bosser avec moi ou qu’ils sont très déplaisants, il y a peu de chance que leur opinion devienne très très importante à mes yeux.

 

  • La certitude qu’en fait plein de gens font comme moi : ils improvisent des trucs sans être bien assurés de ce qu’ils sont en train de faire (coucou le syndrome de l’imposteur!). Coup de bol que je ne sois pas chirurgien cardiaque, hein, je peux me planter et personne ne va en crever ! Le pire que je puisse provoquer c’est me coller la honte, et la honte c’est un truc que je pratique pas trop, ça ne me sert à rien.

 

Voilà donc j’aurais besoin de vous parce que les projets ça se construit à plein, avec vos idées et critiques à vous tous aussi, vous aurez intérêt à me donner votre avis dans les commentaires ou à m’envoyer des petits mots. Et promis, si je dirige le monde un jour, je vous nommerai tous ministre de l’assistance du temps de cerveau et vous aurez une médaille qui brille avec un bisou (surtout Juliette qui sera Première Ministre).

Cordialement bisous.

 

 

PS : en fait il y en a eu, des femmes peintres célèbres en leur temps. Mais si vous arrivez à m’en lister 10, là comme ça, dans les commentaires, sans tricher en regardant Google & co, je vous paye des cacahuètes… ou un coup à boire.

 

6 Replies to “Rendez-vous dans 10 ans”

  1. Et sinon, elle en est où ta nouvelle ? #penible

  2. Et sinon j’essaye même pas pour les peintres femmes, la je plafonné lamentablement à 2!!!

  3. J’ai fini, je relis, je coupe, je corrige, j’envoie demain au concours et je publie dans la foulée !

    Ptin je veux changer le monde et tout le monde se préoccupe d’une bête nouvelle, tsss….

    (En vrai je suis ultra stressée de la finir et vous la montrer… :p )

  4. Oh ben vas y hein! Exprime tes plaisirs chiants, tes projets et tout le tralala. Il en faut plus pour virer un Ouais!!

  5. J’adoooooore totalement les illustrations choisies pour ce billet dont le contenu est intéressant aussi.
    J’ai trouvé trois noms de femmes peintres célèbres (j’en avais un 4e mais en fait Camille c’est aussi un prénom d’homme, zut)

  6. Minus et Cortex, j’étais HYPER FAN quand j’étais petite. En m’identifiant à Cortex bien sûr… :p

    Quant aux femmes peintres je crois que ce sera le sujet d’un prochain article. Je suis sûre que vous en connaissez plein (ou pas remarque) mais ça ne revient jamais en tête quand on vous pose la question…

Tu veux klaxonner aussi ?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.